Portrait de dirigeante : Corinne d’AGRAIN, Présidente d’IRDI Capital Investissement

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Dernière modification de la publication :17 avril 2024

Corinne d’AGRAIN, vous dirigez IRDI CAPITAL INVESTISSEMENT depuis près de 6 ans, pouvez-vous nous dire quel est votre parcours et nous présenter vos activités ?

Après une double formation Droit et Ecole de commerce, j’ai commencé mon activité professionnelle en tant qu’auditrice au sein de PWC.

Puis j’ai rejoint POITRINAL, devenu DELOITTE, comme avocate, où j’ai exercé mon activité dans le domaine du M&A et du Private Equity.J’ai occupé, par la suite, les fonctions de Secrétaire Générale de GALILEO PARTNERS, un fonds d’investissement en capital risque intervenant dans les secteurs innovants aussi bien technologiques que media ou Internet.

Après plusieurs années passées à Paris, j’ai pris la décision de revenir à Toulouse, dont je suis originaire.

J’ai eu la responsabilité de créer les deux représentations régionales (Occitanie, Nouvelle Aquitaine) d’ACE MANAGEMENT (aujourd’hui ACE Capital Partners), un fonds d’investissement en capital spécialisé dans les industries stratégiques (dont l’aéronautique) et les technologies de confiance.

En 2015, j’ai rejoint IRDI Capital Investissement.

La vocation d’IRDI Capital Investissement est d’accompagner en fonds propres les entreprises de la Région Occitanie et de la Région Nouvelle Aquitaine à toutes les étapes de leur développement (amorçage, innovation, développement, transmission et reprise).

IRDI Capital Investissement se positionne toujours comme actionnaire minoritaire actif ou majoritaire en co-investissement.

Aujourd’hui, IRDI Capital Investissement fait partie des leaders du capital investissement sur le grand quart Sud-Ouest de la France, avec un portefeuille de 200 entreprises réparties à parts égales entre PME, ETI et Start-Up.

IRDI Capital Investissement développe une approche multi sectorielle (aéronautique, agro-industries, énergie et environnement, digital/ESN, santé, tourisme) proche des écosystèmes régionaux, et intervient en tant que partenaire stratégique au service du développement régional, en contribuant à la protection des patrimoines technologiques et à l’ancrage des centres de décision en région. La création et le maintien des emplois est au cœur de nos préoccupations.

Quels sont les défis à relever pour IRDI CAPITAL INVESTISSEMENT dans les années à venir ? Et comment voyez-vous le développement d’IRDI CAPITAL INVESTISSEMENT ?

La crise actuelle a apporté des changements fondamentaux de paradigmes pour de nombreuses entreprises.

Le défi pour IRDI Capital Investissement est de toujours avoir une offre de capitaux adaptée à l’évolution des besoins des entreprises, qu’elles soient en développement (stratégie de croissance externe ou organique), innovantes ou fragilisées par des événements conjoncturels nécessitant un renforcement des fonds propres.

IRDI Capital Investissement a aussi un engagement fort sur les enjeux environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG), qui sont intégrés dans notre politique d’investissement.

IRDI Capital Investissement a connu au cours des dernières années une forte croissance, notre encours sous gestion passant de 150 M€ à 380 M€.

Ce sont aujourd’hui plus de 500 projets par an que nous recevons, et notre volume d’investissement annuel représente 30 à 40 M€.

Notre volonté est de poursuivre notre développement, notamment en élargissant notre gamme de fonds sous gestion au cours des années à venir.

Par ailleurs, nous avons engagé une réflexion approfondie sur la mise en place d’un fonds « rebond », dont nous espérons qu’il pourra démarrer très bientôt.

Quelles sont les valeurs auxquelles vous êtes attachée et que vous avez envie de transmettre en tant que femme dirigeante d’entreprise ?

Je ne sais pas si, en tant que dirigeante, j’ai un style de management différent.

Ce que je sais, c’est que j’attache beaucoup d’importance à l’écoute et à l’échange avec et au sein de notre équipe, qui est composée de talents dont je suis extrêmement fière.

Je m’efforce d’animer en permanence notre intelligence collective, que ce soit par pratique ou inter-pratiques, car je suis convaincue de la création de valeur et de l’épanouissement qui en résultent, dans l’intérêt de notre équipe, des affiliés et de nos souscripteurs.

Par ailleurs, sur le plan ESG, je souhaite que nous puissions contribuer à permettre plus de lien entre le monde de l’entreprise et le monde de la précarité.

Pour terminer, je dirai : « Restons optimistes ».

Pour en savoir plus : IRDI Capital Investissement

Propos recueillis par Philippe WALLAERT – Photo : Corinne d’AGRAIN – Crédit : DR