L’absentéisme en entreprise au plus haut

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Dernière modification de la publication :10 juin 2024

Nous avons déjà parlé à plusieurs reprises du mal-être en entreprise [3]. Aujourd’hui, nous faisons un focus sur l’absentéisme.

L’enjeu est essentiel.

En 2022, près de la moitié (47 %) des salariés ont été absents au moins une fois au cours de l’année. Le taux d’absentéisme est passé à 6,7 % en 2022 contre 5,54 % en 2019, soit un bond de 21 %. La durée des absences a évolué elle aussi, passant de 4 à 7 jours, avec une augmentation des « poly absences ».

De plus, le phénomène s’est étendu à des secteurs d’activités, comme l’informatique, la finance et l’assurance, et à des fonctions, les cadres et les professions intermédiaires, qui étaient jusque-là plutôt épargnés.

Dans le même temps, s’il est mal vécu par les autres acteurs de l’entreprise qui le subissent, l’absentéisme demeure très mal vécu par les personnes concernées.

Alors, comment lutter contre l’absentéisme ?

Un levier important est commun à toutes les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes : le management.

C’est ce que plusieurs études récentes indiquent. [1][2]

Un manager Ingaged peut vous accompagner dans l’élaboration d’un plan d’amélioration et la mise en œuvre opérationnelle des actions à engager.

[1] Les Echos
[2] Harmonie Santé
[3] Ingaged